Qi Gong contre les douleurs

Bei Tong Gong :  Qgdaiglepuissant         Téléchargement ► Qi gong contre les douleursQi gong contre les douleurs (9.06 Ko)

Ce Qi Gong a été conçu afin de soulager la raideur, la douleur, voire l'inflammation des poignets, du coude, des genoux, des jambes, des hanches, de la taille, du sacrum, des épaules et du cou. Le but de ce Qi Gong  est de faire circuler le Qi et le sang dans ces zones du corps.

Ce Qi Gong peut être exécuté de façon dynamique mais soyez attentif à l'essence même du Qi Gong.

Pour ma part je m'applique à faire circuler mon Qi harmonieusement dans une pratique lente et profonde. Entre chaque mouvement je concentre mon Qi au dantien pour le faire monter au coeur; Cette technique insite mon Qi à se transformer, s'intensifier jusqu'à " l'implosion ". Mon Qi distribue ainsi son essence vitale et réparatrice en stimulant les glandes andocrines et améliore ainsi le rôle des organes internes. 

1er mouvement: « le serpent argenté tire la langue » :

Travaille sur les organes de la rate et de l’estomac. On s’enracine et on génère le mouvement de transfert du poids du corps d’une jambe sur l’autre. Mouvement d’étirement jusqu’au bout des doigts qui dégage les énergies usées. Un bras vers l’avant paume vers le ciel, l’autre vers l’arrière paume vers la terre.

2ème mouvement : « la fée du ciel sème ses fleurs » :

Travaille les organes du rein et de la vessie. Toujours à partir de l’enracinement et de la poussée dans le sol, on génère un mouvement de la taille qui étire les flancs et produit un massage des surrénales et des reins. On est dans la dominante de l’élément eau et la fluidité.

Mouvement du « serveur » une main puis l’autre.

3ème mouvement : « les deux dragons agitent la mer »:

C’est aussi un travail sur les organes du rein et de la vessie. Le principe reprend celui de l’exercice précédent avec une ouverture du travail plus en profondeur, sur les muscles et les tendons. On entre dans l’élément bois. Par impulsion de la hanche, les 2 mains font un mouvement de spirale vers le haut puis vers le bas.

4ème mouvement : « la grue immortelle joue sur l’eau » :

Travaille sur les organes du poumon et du gros intestin.

On ouvre la cage thoracique, bras sur le coté, puis au dessus de la tête, avant de descendre sur la jambe d’appui et d’ouvrir le méridien de la vessie. Travail d’assouplissement et d’ouverture de tout le corps. On entre dans la dominante de l’élément métal.

5ème mouvement : « le cerf vif regarde derrière » :

Fluidité des poignets, poussée dans le sol qui symbolise le bois qui doit rester dans la terre. Le mouvement part de la taille et tourne autour de l’estomac. Mettre le pied en T en transférant le poids du corps sur cette jambe, arrondir le bras opposé devant la tête en regardant le talon à l’arrière. Transférer le poids du corps sur l’arrière en ramenant le bras avant et refermer le pied en ramenant le bras arrière. On pousse la terre et le ciel, l’énergie de la rate monte, et l’énergie de l’estomac descend.  Ce mouvement se situe dans les éléments terre et eau.

6ème mouvement : « le tigre blanc montre ses griffes » :

Ce mouvement est très proche du 1er mouvement (serpent), mais avec une densification des muscles que l’on relâche ensuite (griffes du tigre). Avec le regard du tigre dans l’intention faire sortir la colère par les yeux. Travail sur le foie.

7ème mouvement : « l’aigle puissant déploie ses ailes » :

Travaille sur les organes du poumon et du gros intestin. Une main est épée, l’autre sabre. L’intention est dans l’index du bras épée. On tourne la tête pour étirer le méridien du gros intestin. Du même côté, la jambe va à l’arrière, la main monte paume  vers le ciel On sollicite le méridien de la vésicule biliaire par le pas croisé.

8ème mouvement : « l’ours noir secoue ses lombes »

Ce mouvement nous ramène à la terre. Secouer le corps de droite à gauche, le mouvement part de l’estomac Il faut détendre tout le sacrum et faire vibrer l’énergie dans tout le corps.